Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 19:48

 

Sur 539 cadres interrogés en ligne 

 

Stress des cadres

 

73% - jugent la charge de travail plutôt lourde…

17% - …très lourde

62% - ne sont pas récompensés de leurs efforts

48% - ont l’impression de ne pas être reconnus à leur juste valeur

56% - n’ont pas assez de temps pour accomplir leur travail

53% - jugent mauvaises les perspectives d’avenir

48% - se jugent mal informés sur la stratégie de l’entreprise

35% - sont agressés par les clients de temps en temps…

9% - …souvent

30% - exécutent des actions contraires à leur éthique

 

Manifestations du stress

29% - Tensions et crispations

20% - Inquiétude

19% - Difficultés à concilier vie familiale et travail

18% - Mal au dos

12% - Découragement

8% - Troubles visuels ou cutanés

 

Source : Burn-out, quand le travail rend malade – Dr. François Baumann

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Philippe 10/11/2007 18:35

Je crois - par expérience personnelle... - que la gestion du stress est d'autant plus compliqué que les facteurs de stress sont multiples et se chevauchent, je m’explique ; Chez les cadres, bien souvent l'activité professionnelle est d'une importance majeur, puisque le fruit d'études souvent longues, un temps passé à travailler important - souvent d'ailleurs au delà de la présence à son bureau -. Les conséquences sur la vie dite "privée" qui en résultent sont importante – je ne vais pas les détailler ici, mais je crois que tout le monde comprendra – et un manque d’équilibre émotionnel dans l’un des deux cercles – familiale ou professionnel – déstabilise totalement ; ce qui nous paraissait peu important le devient ; nous sommes plus réceptif à une remarque, à une discussion un peu « virile »…Bref, un déséquilibre est bien souvent le déclic qui fait perdre la tête à cette merveilleuse mécanique qu’est notre cerveau. Pour finir, je crois que le juste milieu serait de prendre plaisir autant à se mettre au travail qu’à rentrer le soir…C’est pas toujours très simple à mettre en place…

Steph-Anne 10/11/2007 21:51

Merci pour votre opinion, Jean-Philippe; j'apprécie.Je conviens qu'il n'est en effet pas facile de concilier vie de famille et vie professionnelle, surtout lorque l'on est à un poste à responsabilités. A mon sens, il faut avoir suffisamment de recul, accompagné d'un réel équilibre de vie, un mental sain dans un corps sain. Il faut aussi beaucoup de lucidité et de sagesse. Seulement, lorque l'on est pris dans l'engrenage d'un rythme effréné, dicté par la politique du rendement, de la productivité, du toujours plus et du toujours mieux, on se perd très vite...je me suis trouvée plusieurs fois la tête dans le guidon et lorsque je l'ai relevé, il était trop tard. Heureusement pour moi, je n'ai pas de famille à charge, ce qui m' a valu bien des soucis en moins....ça n'était déjà pas facile toute seule. On est d'autant plus stressé que la dimension de la reconnaissance et des relations humaines font de plus en plus défaut en entreprise.

Burn-Out: Témoignage

  • : Témoignage d'un Burn-Out confirmé et d'une Renaissance à la Vie
  • : Au mois d'avril 2006, à 34 ans, j'ai été victime d'un Burn-Out professionnel complet. Aujourd'hui, j'en suis sortie, avec le sentiment de vivre une vraie renaissance à la vie: le souffle de la deuxième chance! C'est dans cette perspective que j'ai créé ce blog, afin de livrer un message d'espoir pour ceux et celles qui sont victimes de l'épuisement professionnel: "Il y a une vie après le burn-out, pleine de surprises et de bienfaits!". Mon conseil: "Lâchez prise!".
  • Contact

Burn-out Conférences

Rechercher

Best-Seller en Suisse