Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 21:53

"En Lâchant prise, l'individu se place en harmonie avec la vie et cesse de nager à contre-courant ."
Guy Finley 

Importée d’Inde à la fin des années 70, la notion du lâcher-prise, en plein essor aujourd’hui, va à l’encontre de nos diktats de performance. Mieux la comprendre, c’est aborder chaque moment de la vie avec davantage de souplesse.

 

Le monde dans lequel nous vivons impose maîtrise, obligation de performance et d’organisation ; c’est en ce sens que le lâcher-prise s’est imposé.

 

Lâcher-prise = apprendre à laisser de côté notre volonté de contrôle, nos attentes et nos désirs égotiques, afin d’apprendre peu à peu à accepter les différents évènement heureux ou malheureux qui se présentent à nous.

 

  1. 1/Le lâcher-prise débute dans le corps.

C’est une expérience physique de relâchement des tensions.

Le yoga invite à cette expérience grâce à un travail de respiration, de prise de conscience des sensations. Il s’agit alors d’oublier un peu notre attitude volontariste d’occidentaux, nos crispations mentales, pou atteindre une connaissance plus vaste, faite d’abandon et de confiance. Né du corps, cet abandon du corps pourrait peu à peu se diffuser dans les différents domaines de notre vie.

 

  1. 2/Agir dans le moment présent

« Le lâcher-prise reviendrait-il à se détendre au point de laisser faire, voire de tout laisser aller dans son existence ? Non, cela n’a rien à voir avec une attitude passive, négative ou fataliste. On peut reconnaître n’avoir que peu de maîtrise sur les évènements de la vie, mais, en revanche, on peut toujours agir dans l’instant présent.

Quand je lâche sur ma volonté et que j’admets mon impuissance, mon horizon s’ouvre. C’est très rare qu’une situation soit complètement bloquée. L’impression d’être dans une impasse signifie d’ailleurs souvent que l’on n’a pas encore lâcher-prise » Gilles Farcet

 

« Lâcher-prise demande des efforts intérieurs, une déprogrammation de tout ce qui nous a été enseigné à coups de « quand on veut, on peut.

Lâcher-prise mène à une vie plus accueillante, une vie où il y a de la place pour l’imprévu. » Ysé Tardan-Masquelié

 

  1. 3/Renoncer à la toute-puissance

« De petits lâcher-prise réguliers peuvent mener à une certaine transformation de la personnalité.

De séance en séance de psychanalyse, le patient lève certaines résistances ; on observe la dissolution d’une trop grande rigidité, grâce à la confiance gagnée peu à peu dans le lien entre analyste et analysant et qui rejaillit dans le quotidien de ce dernier. » Nelly Jolivet

 

  1. 4/Apprendre à lâcher-prise revient à s’interroger sur sa spiritualité.

Si ce terme signifie « se déposer » commente Ysé Tardan-Masquelié, il nous oblige à chercher « Á qui ? Á quoi puis-je m’abandonner? » ; « Quelle est cette instance qui me soutient ? ». En ce sens, ce n’est peut-être pas lâcher le plus difficile, mais concevoir cette force transcendante à laquelle s’en remettre.

 

  

5 façons de lâcher-prise :

 

  • Cesser de se battre frontalement
  • Essayer de prendre chaque jour comme il vient et l’apprécier
  • Accepter que le résultat final d’une action ne soit pas entre nos mains
  • Laisser les autres décider de leur propre destin
  • Craindre moins et aimer davantage

 

Source : Psychologies – Dossier : savoir lâcher prise
www.psychologies.com/article.cfm/article/3253/la-force-de-l-abandon

Partager cet article

Repost 0
Published by Steph-Anne - dans Art de Vivre
commenter cet article

commentaires

Guillaume Mundele 13/11/2012 20:11


Bonjour,

On m'a fait part de votre article.

Ne pensez-vous pas c'est plus la nature du travail imposé que son volume ou son exigence qui constitue le cœur du problème?

Je vous rejoins sur l'illusion massive de toute-puissance introjectée. Cependant, est-il possible de lutter contre la situation actuelle tout en lâchant prise?

Ce lâcher prise, dénué, il me semble, de toute conception socio-politique subversive ne favoriserait-il pas la soumissionau modèle qui a justement généré le burn out et par conséquent une des
mammelles de ce modèle, l'individualisme exacerbé?

Avant de vous saluer, je tiens à vous préciser l'optique dans laquelle j'écris ce commentaire :
http://www.youtube.com/watch?v=fSY1X7O14CU#t=28m10s

Bien à vous,

Guillaume Mundele

Burn-Out: Témoignage

  • : Témoignage d'un Burn-Out confirmé et d'une Renaissance à la Vie
  • : Au mois d'avril 2006, à 34 ans, j'ai été victime d'un Burn-Out professionnel complet. Aujourd'hui, j'en suis sortie, avec le sentiment de vivre une vraie renaissance à la vie: le souffle de la deuxième chance! C'est dans cette perspective que j'ai créé ce blog, afin de livrer un message d'espoir pour ceux et celles qui sont victimes de l'épuisement professionnel: "Il y a une vie après le burn-out, pleine de surprises et de bienfaits!". Mon conseil: "Lâchez prise!".
  • Contact

Burn-out Conférences

Rechercher

Best-Seller en Suisse