Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 18:37

m--dicaments.jpgJe suis passée par cette étape là. A vrai dire, je n’ai pas pu l’éviter!

 

6 semaines après mon 1er arrêt maladie, j’ai été obligée de recourir aux anti-dépresseurs, anxiolytiques et calmants. Sans eux, je ne m’en serai pas sortie.

 

Ils m’ont beaucoup aidée, notamment à calmer mes angoisses, ainsi que toutes les douleurs isolées que je ressentais au niveau du cœur, comme des pincements.

Aujourd’hui, je dirais que j’avais le cœur serré.

 

La médication a soulagé les maux qu’exprimait mon corps. Ainsi, je me suis retrouvée dans de meilleures prédispositions psychologiques pour remonter la pente.

 

Dans ma famille, nous ne sommes pas des consommateurs de médicaments ou autres remèdes. Chez nous, on ne tombe pas malade ; on est en bonne santé.

En ce qui me concerne, j’ai toujours détesté les médicaments, les cachets ou autres gélules. Non seulement je n’ai pas confiance, mais en plus, je redoute les effets secondaires.

 

Et pourtant, avec un constat de burn-out complet, j’ai dû mettre mes peurs et mes croyances dans ma poche.

 

Dans un état de tristesse et de détresse profonde, sans énergie vitale, sans appétit, je n’arrivais plus à émerger la tête de l’eau. J’ai donc fini par accepter de me prendre en main et de prendre quotidiennement la potion du sourire !

 

Eh oui, je ne suis pas si forte que ce que j’ai bien voulu croire!

Je n’ai pas le pouvoir de tout contrôler dans ma vie.

 

Oui, j’ai besoin d’aide ; j’accepte que l’on m’aide !

J’accepte de prendre des médicaments !

 

Personne n’est infaillible. J’ai remis au placard des fausses croyances :

« Quand on veut, on peut ! »

 

J’ai pris mon traitement d’anxiolytiques et d’anti-dépresseurs pendant 1 an.  J’ai arrêté complètement au mois de juin 2007.

 

Qu’il est bon de se détacher et de faire confiance à nouveau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Steph-Anne - dans Mon témoignage
commenter cet article

commentaires

Burn-Out: Témoignage

  • : Témoignage d'un Burn-Out confirmé et d'une Renaissance à la Vie
  • : Au mois d'avril 2006, à 34 ans, j'ai été victime d'un Burn-Out professionnel complet. Aujourd'hui, j'en suis sortie, avec le sentiment de vivre une vraie renaissance à la vie: le souffle de la deuxième chance! C'est dans cette perspective que j'ai créé ce blog, afin de livrer un message d'espoir pour ceux et celles qui sont victimes de l'épuisement professionnel: "Il y a une vie après le burn-out, pleine de surprises et de bienfaits!". Mon conseil: "Lâchez prise!".
  • Contact

Burn-out Conférences

Rechercher

Best-Seller en Suisse